Catégories
Focus

Story telling…

Faire des photos et des vidéos, ça sert à quoi? Si vous pensiez que les images ne servent qu’à illustrer les textes, eh bien… repensez-y! Ce qui attire les lecteurs vers votre contenu, c’est avant tout l’image qui l’accompagne, l’affaire est entendue, étudiée, analysée. Mais pourquoi? Comment? Parce qu’elle est belle, séduisante, percutante? Bien sûr. Mais pas seulement; une bonne image, c’est souvent un mélange d’esthétique et de sens.

Image = message.
Car une image raconte toujours quelque chose, qu’on le veuille ou non. Quelque chose qui nous touche ou pas, qui nous interpelle ou pas, qui est intéressant ou pas…

A plusieurs niveaux:
Dès qu’on l’aperçoit, elle indique au visiteur un certain niveau de l’attention que vous lui portez; une image soignée inspire confiance à vos visiteurs et porte un message de qualité.

Vi-su-el!
Mais la force de l’image est évidemment visuelle avant tout! Les personnages représentés, les actions en cours, les lieux, les objets, la lumière contribuent tous à l’élaboration du récit et créent une narration instantanée, immédiate, que tout le monde entend, parfois sans même en avoir conscience!

Associations
L’une des clés, c’est l’association. Juxtaposer deux éléments, c’est juxtaposer deux concepts, deux idées. Une grand mère, bof. Un vélo, bof. La grand mère sur le vélo, ça devient une image!

Immatériels
L’autre grand axe, c’est l’immatériel. Quésaco? S’appuyer sur l’imagination du spectateur pour lui faire supposer des choses. Une lumière qui évoque un rayon de soleil, quelques feuilles devant pour faire des ombres, et vous voilà sous une treille en été.

Hors champ
J’adore! Vous photographiez un barman derrière son comptoir. Il n’y a personne dans la salle, mais vous lui demandez de tendre le bras avec un verre à la main, en se contorsionnant pour aller le plus loin possible et en interpellant un client imaginaire: ça y est, la salle est pleine!

…Et cadre
Le cadrage, c’est le choix de ce qui sera ou non dans l’image. De ce qui sera visible, associé ou non, et où (tout petit à l’arrière plan, ou bien en élément essentiel, plutôt au premier plan?). Avec le cadre, on montre, on donne à voir. Ou pas.

Quand la forme fait sens
Dernier point – mais pas des moindres! – Regardez des photos des années 2000. Comparez-les avec celles d’aujourd’hui. Vous avez remarqué? Nos goûts, le traitement des images, l’interprétation des couleurs… Tout un tas de choses ont changé; s’il est vrai que le monde change au grès des modes et des courants, il est vrai aussi que sa représentation est elle-même soumise aux modes et à l’air du temps!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.